Montage moucheMontage mouche sèche

Fiche Montage : Quatre méthodes de montage
pour le cul de canard

Un montage de nico_p & P.Faure
14 février 2022

Originally posted 2000-05-08 00:00:00.

Voici une nouvelle fiche montage proposée par nico_p & P.Faure : Quatre méthodes de montage
pour le cul de canard.

Les matériaux

        • Corps : A votre convenance
        • Cerclage: A votre convenance
        • Thorax : A votre convenance
        • Aile : Plumes de cul de canard
        • Tête : Soie de montage légèrement vernie

      Montage :

      Ajustez la longeur de l’aile en taillant les fibres de cul de canard avec vos ciseaux. Attention de ne pas couper trop court! Cette méthode est la plus rapide des 3 proposées ici. En revanche au bout d’un certain temps (plusieurs mois) les mouches montées de cette facon peuvent devenir très moches : les fibres rabattues se mélangent aux autres et ca fait des sortes de petites boules car elles sont montées en sens contraire : les barbules du cul de canard sont en conflit! Bon, ceci dit, cela reste une méthode super pratique pour monter des mouches rapidement … et avec les arbres, qui parvient à garder ses mouches plusieurs mois, hein 😉 ?


      Avec la soie de montage rabattez en arrière les fibres qui dépassaient vers l’avant. Passez plusieurs fois sur le point de fixation et faites un noeud final.


      Saisissez une plume de cul de canard comme sur la photo : fibres pincées entre le pouce et l’index. La plume peut être relativement petite.


      Arrachez les fibres en maintenant vos doigts bien serrés. Une fois les fibres arrachées elles ne demandent qu’à se désolidariser. Vous pouves tricher en les humectant légèrement avec de la salive, ca rend les choses plus faciles mais ca n’est pas indispensable.


      Fixez les fibres par quelques tours de soie de montage comme sur la photo : on les emprisonne au niveau de l’oeillet par le milieu : des fibres dépassent nettement devant et derrière le point de fixation. Vous pouvez rajouter des pincées de fibres si vous voulez une mouche plus fournie.


      Méthode 1 : plumes entières Faites un corps à votre convenance et revenez au niveau de l’oeillet en ayant pris la précaution de le laisser libre sur suffisament de longueur : quelques millimètres.


      Prenez une plume de cul de canard entière et vierge de tout coup de ciseaux et fixez la au niveau de l’oeillet avec 3 tours de fil de montage. Fixez la de sorte que l’aile dépasse de la courbure puis ajustez sa longueur en tirant sur le rachis. Faites quelques tours supplémentaires pour bien bloquer.


      Si vous voulez fournir d’avantage vous pouvez fixer une seconde plume selon la même méthode. Vus auriez pu fixer les deux plumes en une seule étape mais c’est moins facile d’ajuster la longeur de l’aile et c’est surtout moins solide que si vous le faites en deux fois.


      Coupez les excédents mais ne jetez pas les bouts de plume : si la plume de départ était suffisament grosse on peut encore monter de très belles mouches avec ces morceaux de cul de canard. Il n’est pas nécessaire de tailler l’aile au ciseau. Formez une petite tête que vous vernirez pour plus de solidité. Cette méthode est relativement rapide et facile et produit des mouches dotées de très belles ailes. A recommander pour le montage des grosses mouches sèches style mouche de mai.


      Méthode 2 : plume parée Prenez une plume entière ou un des bouts de plume sauvé de la méthode précédente. Tenez le comme sur la photo et coupez le rachis au ras du pouce : ca fait tomber le petit triangle de fibres qu’on voit sur la photo. La plume est parée.


      Fixez la plume au niveau de l’oeillet comme précédement et ajustez la longueur de l’aile en tirant sur le rachis.


      Vous pouvez fixer deux ou trois ou quatre (…) plumes selon le même procédé. Coupez les excédents, faites une tête vernie. Il n’est en général pas nécessaire de tailler les fibres de l’aile si vous avez bien ajusté la longueur des fibres. Cette méthode est adaptée à toutes les mouches de taille petite à moyenne. (Hamecon 22 à 12-14).


      Méthode 3: pincée de fibres arrachées On s’apprête ici à monter une petite mouche à ombre. Petit tag en polypropylène orange, corps en dubbing de lièvre cerclé or, et nous voila au niveau de l’oeillet qu’on a pris la précaution de laisser dégagé.nico


      Une autre méthode pour les voiliers par Patrick Fixer la soie à 1 ou 2 mm de l’oeillet . Couper la pointe d’une plume de cdc . La fixer par 2 tours non serrés et la faire glisser vers l’arrière jusqu’à ce que le rachis soit dégagé . Faire 2 ou 3 tours de soie de montage plus serrés . Couper l’excédent .


      Répéter la première étape après avoir préparé la même plume si elle est suffisament longue ou une deuxième . Astuce : couper l’excédent des plumes à des tailles différentes , cela vous fera un sous-corps conique .


      Réaliser le corps en allant jusqu’à la courbure et revenir à la base des plumes de cdc . Vous pouvez assurer le montage par une demi-clef et vernir le corps . Si vous vernissez attendre le séchage, passer devant les plumes et réaliser la tête ( les enroulements redressent automatiquement les fibres de cdc . 2ème astuce : pour aligner vos plumes , appuyez légèrement sur l’oeillet vers le bas avec l’ongle et relâchez d’un coup . Refaites 2 ou 3 fois cette opération , délicatement bien entendu ( le petit coup de ressort place correctement les fibres ) . Noeud final .

Ailleurs dans le site

Montage Mouche 3 octobre 2022

Fiche Montage : Royal Wulff (saumon)

Montage Mouche 30 septembre 2022

Fiche Montage : Holzmaden

Montage Mouche 27 septembre 2022

Fiche Montage : L’Angélique

Forum