Montage mouche nymphe

Fiche montage : La larve de pléco réaliste

Un montage de Lemilule
20 février 2022

Voici une nouvelle fiche montage proposée par Lemilule : La larve de pléco réaliste.

Les matériaux

– Hameçon : TMC 200R taille 8 à 12

– Abdomen : bande de latex couleur bug ou naturel teinté au feutre. Et cerclage en fil de fer doré (selon les envies ..).

– Lestage : Plomb en différents diamètres (moyen et fin)

– Sac alaire, thorax : bande de latex, biot de dinde (facultatif) et dubbing pour « grossir »le tout.

– Pattes : Elles sont en biot de dinde. Ce matériel est merveilleux, il est un peu translucide, résistant et se travaille assez facilement.

– Yeux et tête : Les yeux sont faits à partir d’un brin de nylon chauffé et la tête suit le même principe que le thorax, dubbing plus latex.

– Cerques et antennes : Fibres de faisan, plus cassant que le biot, mais d’un diamètre plus proche de la réalité. Il peut être facilement travaillé avec une aiguille ou une pince préalablement chauffée.

– Fil : Veevus gsp 30d blanc. Fil ultra fin et très résistant. L’avantage est qu’on peut lui donner la couleur que l’on souhaite avec un feutre indélébile (je n’utilise que ce fil pour monter des imitations semi-réalistes ou réalistes).

Montage :

Les premières étapes consisteront à former l’abdomen avec du fil de lestage afin de donner la forme de notre larve. Pour cela utiliser deux tailles de plomb (sans plomb 🙂 ).

Pour rendre le corps encore plus réaliste fixer deux fils de plomb latéralement pour accentuer la largeur du corps.

Fixer les cerques de la larve et bloquer les fils de plomb jusqu’à l’obtention d’un corps qui vous convient. Passer le corps au feutre indélébile, fixer la bande de latex et le fil de fer doré (j’avais rajouté un tinsel rougeâtre mais pas convaincu, il a disparu par la suite ).

Enrouler le latex et cercler l’abdomen au fil de fer doré.

Placer une autre bande de latex sur le haut de la larve et deux biots de dinde sur les côtés ( facultatif ) pour former le sac alaire et le thorax.

Fixer deux biots de dinde pour faire les pattes arrière. Le placement bien à l’horizontale est primordial pour éviter trop de retouches avec la pince chauffée ou une aiguille. Bien vérifier leur longueur et leur position avant de les fixer définitivement.

Ajouter du dubbing pour obtenir un corps plus « dodu ».

Former le premier sac alaire avec le latex et les biots de dinde. Puis même opération que l’étape 7, fixer les biots pour les pattes et le dubbing.

On réitère l’étape 7, 8 où l’on fixe les pattes et le dubbing et on segmente le thorax . Fixation des yeux obtenus avec le brin de nylon brûlé, puis des antennes en faisan. Enfin on finit notre tête avec la bande de latex que l’on fixe avec quelques tours de fil de montage et on coupe !

Etape de fin, on chauffe une pince de précision ou une aiguille pour donner l’angle et la forme des pattes (cuisse, tibia etc..). La larve est terminée (ouf).

On peut rajouter des coups de feutres et divers vernis ou résines afin de rendre la bête plus aimable à nos yeux …

Ailleurs dans le site

Montage Mouche 31 octobre 2022

Vidéo montage : La nymphe Pupe de sedge

Montage Mouche 31 octobre 2022

Fiche de montage : La WIFI (sans fil !)

Montage Mouche 17 juillet 2022

Fiche Montage : L’Alezane (série ATT)

Forum
%d blogueurs aiment cette page :