Montage moucheMontage mouche nymphe

Fiche Montage : Gammare (J.S)

Un montage de Jérôme Servonnat
8 mai 2000

Voici une nouvelle fiche montage proposée par Jérôme Servonnat : Gammare (J.S).

Les matériaux

    • Hameçon : courbe type B100 ou TMC 2487 no 12
    • Corps : phoque vert olive (ou marron ou ambre, ou beaucoup d’autres coloris naturels!)

Conseils, utilisation:

Le printemps est une saison très propice à la pêche en nymphe à vue, surtout marquée pour ses mythiques migrations de gammares, qui sucitent un grand intérêt chez les truites. Cette imitation permet de profiter de ces moments d’activité, et de tromper des poissons toute l’année. Déclinée en plusieurs tailles (8 à 22) et plusieurs poids, avec différentes couleurs de dubbings ou encore affectée d’un bille ou d’un spot orange, ce type de nymphe (qui n’est pas une nymphe réellement mais un crustacé) nourris les poissons de nos rivières toute l’année, en plat principal.

J’espère que la fiche n’a pas été trop indigeste. Le gammare est une nymphe passe partout, excellente toute l’année.

Bon montage à vous!!!!

Montage :

Après avoir soigneusement écrasé l’ardillon de l’hameçon (!) dans l’étau, mettre le fil de montage sur l’hameçon, en laissant en excédent d’une quinzaine de cm. Il nous servira pour le cerclage. Descendre au début de la courbure, et faire un enroulement de plomb, du début de la courbure jusqu’à environ 2mm de l’oeillet. Un petit coup de cyanolite pour bien que ça tienne, et surtout que le plomb ne tourne pas. Découper une bande de sac plastique transparent de 4 ou 5 mm de large et la tailler en pointe pour aider l’attache. Elle constituera le dos du gammare. Fixer la bandelette à la courbure et descendre un peu. La fixer comme un sac alaire pour la rabattre plus tard sur le dessus de la mouche. Il ne faut pas trop descendre pour éviter de garnir l’ouverture, ce qui gêne la bonne prise dans la gueule du poisson. La bandelette doit être fixée par la pointe, mais doit avoir sa largeur presque complète à l’endroit où l’on arrête le fil. Garnir le corps avec le fil de montage, devant et derrière le plomb, pour éviter les cassures entre le plomb et l’hameçon. Attention aux surépaisseurs! Il ne faut pas grossir la silhouette. Revenir à l’endroit où l’on a fixé la bandelette, et préparer un dubbing de phoque à la boucle, qui garnira tout le corps. Pour ceux qui n’en ont encore pas fait : * dérouler 15 cm de fil de montage, et caler le porte bobine contre la table pour éviter qu’il ne tourne. * poisser le fil ou appliquer du vernis épais sur 10cm * prendre le dubbing de phoque et le coller (l’appliquer) sur le fil, tout du même côté * retirer du fil de montage, en faisant attention de ne pas faire tomber le dubbing, et tenir le fil en dessous du dubbing. * replier le fil pour coincer les poils, et fixer le fil de montage, * placer une pince à hackle en dessous du dubbing, et la faire tourner pour vriller le dubbing. Et voilà!! Revenons à notre gammare: Enrouler le dubbing sur tout le corps, en prenant garde à laisser de la place devant pour finir la nymphe. Fixer et couper le dubbing. Rabattre la bandelette sur le dessus de la mouche, par dessus le dubbing. En tirant doucement sur la bandelette, vous pourrez lui faire épouser la forme du corps. En rabattant la bandelette, vous allez rabattre des poils vers l’avant sous a bandelette. Les fixer avec la bandelette, pour imiter les antennes et les pattes du gammare. Couper l’excédent, sans couper les poils. La nymphe a un aspect très ébouriffé, mais aéré. Les poils de phoque sont très intéressants pour cela. Cercler le gammare avec l’ecxédent de fil de montage en attente depuis le début, en écartant bien les poils pour ne pas les emprisonner. Fixer le fil en tête, et dégager des poils si besoin à l’aide d’une aiguille. Noeud final. Voici maintenant l’étape de l’époxy: Déposer sur une surface lisse (verre de montre, plastique lisse, boîte d’hameçon vide) les deux composants de l’époxy. Ne pas trop en mettre, une bonne goutte de chaque suffit. Raper finement un peu de craie marron sur l’époxy. La quantité donnera les différentes teinte de l’époxy. On peut mettre de la craie, ou d’autres poudres fines colorées. Mélanger l’époxy doucement pour éviter les bulles d’air. Faire un mélange homogène. Appliquer l’époxy sur le dos du gammare. Mettre une couche de 3mm maximum, et faire ensuite sècher en faisant attention aux coulures. Si vous voulez gommer la brillance, tapoter l’époxy au bout de quelques min, quant il est presque sec. ET C’EST FINI !!! On peut aussi faire du travail sur l’époxy, en le cerclant avec un fil très fin (le mieux est un cheveux) pour faire vraiment la segmentation fine du gammare. Si on veut faire un dos plus gros (montage de Pascal !), on peut mettre un petit pont en nylon. Pour perfectionner le montage, le mieux est évidemment de regarder de près un vrai gammare, pour voir les proportions et les couleurs.

Ailleurs dans le site

Montage Mouche 9 juillet 2024

Fiche montage : Le Gamarre

Montage Mouche 25 juin 2024

Fiche de montage : Émergente tag rose

Montage Mouche 18 juin 2024

Fiche Montage : LA S_Pike_LEE

Forum