Montage moucheMontage mouche sèche

Fiche Montage : Shuttlecock :
émergente de chironome réservoir

Un montage de nico_p
20 février 2022

Originally posted 2000-05-08 00:00:00.

Voici une nouvelle fiche montage proposée par nico_p : Shuttlecock :
émergente de chironome réservoir.

Les matériaux

    • Hameçon : Hameçon courbe ou droit plutôt fin de fer, taille 10 à 20.
    • Corps : Dubbing cerclé de tinsel pearl.
    • Cerclage: « Butt » en biot d’oie orange (facultatif).
    • Thorax : Dubbing de lièvre ou herl de paon (ou ce que vous voulez !).
    • Aile : Plumes de cul de canard (de 1 à 4 plumes selon l’effet souhaité et la qualité des plumes).
    • Tête : Soie de montage vernie.

Montage :

Fixez un biot d’oie orange à la courbure d’un hameçon spécial chiro (courbe). Enroulez ce biot d’oie orange pour former le butt de la mouche. On peut aussi le faire en soie de montage orange mais c’est plus joli avec un biot d’oie :o) Fixez un brin de tinsel pearl qui cerclera le corps.


Formez un dubbing de la couleur que vous voulez sur la sie de montage et enroulez le.


Cerclez le corps avec le tinsel pearl. Il faut laisser pas mal de place pour la fixation des ailes et le thorax. Fixez une, deux, trois ou quatre plumes de cul de canard comme sur la photo. Le nombre de plume dépend de la taille de la mouche, de la visibilité qu’on souhaite lui donner, de la qualité des plumes, etc. Deux plumes est un nombre qui parait raisonnable.


Faites un dubbing de lièvre ou de phoque pour former le thorax. La technique utilisée ici est la suivante : un peu de dubbing olive est placé sur la soie de montage puis des longs poils de lièvre sont froissés sur ce dubbing olive : on roule la mèche et les poils entre ses doigts et on obtient ça. Pas de colle, pas de poix, pas de boucle. Si ça vous est plus facile vous pouvez utiliser ces procédés. On peut également se contenter d’enrouler un herl de paon non ébarbé. La mouche sera un petit peu moins volumineuse mais plus brillante.


Noeud final, vernis, la mouche est terminée. C’est une mouche formidable : très visible, tès pêchante, très facile à monter. Son succès réside dans la partie immergée du corps, comme pour les mouches suspenders.NB: si vous vulez la monter en petites séries commencez à l’oeillet, fixez l’aile, coupez et habillez ainsi autant d’hameçons que vous voulez avec des ailes. Ensuite il ne reste qu’à faire le corps. On gagne un temps fou en procédant de cette façon, surtout si on veut faire plus de quinze mouches.


Quelques shuttlecocks : du plus gros au plus petit. Toutes les variations de textures de dubbing, de couleur, etc. sont envisageables. Pour la rivière un modèle sur hameçon de 18-20 avec un cops en quill de paon ébarbé, un thorax en quill de paon non ébarbé et une aile réduite à quelques fibres de CDC sombre est une imitation convaincante en présence de chiros ou ou les pêches d’été difficiles quand les truites et les ombres gobent des insectes minuscules.Bon montage, et relâchez vos rêves.Texte et photos Nicolas Pariset

Ailleurs dans le site

Montage Mouche 3 octobre 2022

Fiche Montage : Royal Wulff (saumon)

Montage Mouche 30 septembre 2022

Fiche Montage : Holzmaden

Montage Mouche 27 septembre 2022

Fiche Montage : L’Angélique

Forum