Pêche Mouche

Une grosse truite sinon rien …

7 décembre 2021

Dans la pêche à la mouche, la traque des gros poissons est un exercice vraiment à part. Il faut faire preuve de beaucoup d’abnégation quand on s’y met, ne pas hésiter à laisser se dérouler des coups du soir sans attaquer les « petits » poissons en espérant que le gros tant espéré pointe le bout de son museau.

Souvent il reste caché mais des fois il daigne apparaître. C’est alors une possibilité de jack-pot qu’il ne faut surtout pas gâcher.

Vincent nous fait part de son expérience. En espérant qu’elle vous sera utile.

Patrick

Cette saison mon objectif était simple, prendre une grosse truite en sèche sur la Dordogne …

Fin mars les conditions sont bonnes, et malgré un débit un peu bas pour la saison, je peux enfin me rendre au bord de l’eau pour scruter la surface !!

Après quelques tentatives infructueuses, je repère des éclosions de March Brown sur quelques spots et prends connaissance d’un gros poisson, mais l’affaire n’est pas simple …

Elle est active au pic de chaque éclosion mais pendant un très court laps de temps, de 2 à 5 minutes maximum, 3 à 4 fois pendant l’heure et demi où sortent les brunes de mars, et sur une zone à limite de portée bien entendu … La tâche semble ardue.

Je ne me décourage pas pour autant, mais après plusieurs sorties, je commence à penser que mon imagination me joue un tour … je vois bien des gobages, je prends divers poissons mais pas celui espéré !!

Allez, j’y retourne encore une fois. Le niveau a un peu baissé, si elle voulait sortir ce serait parfait.

Canne main droite, mouche main gauche, je suis au milieu de l’eau, en place …

Grosse truite Balkans

J’attends, et là d’un coup ça y est, ça sort de partout !! Les yeux fixés sur la zone, je vois enfin son museau qui perce la surface. Elle est là, à moi de jouer !!

Elle gobe à tout va, mais il y a tellement de mouches sur l’eau … L’éclosion baisse un peu d’intensité, je réalise un lancer presque parfait et enfin elle s’empare de ma mouche !! Ferrage, combat tout en puissance en 18 centièmes, après plusieurs minutes intenses, c’est une magnifique truite de 62 cm qui rejoint le filet de mon épuisette !! Quel régal de prendre un poisson comme celui-ci en sèche.

La suite vous la connaissez c’est confinement à cause de la pandémie …

Je me dis alors « finis les gros museaux à la surface pour cette saison … »

Mais c’était sans compter sur un printemps et un été pluvieux.

En ce début août, la rivière est à 85 m3. Exceptionnel pour cette période, temps gris, température basse, peu de canoés, le rêve !!

Il y a de l’activité en surface presque à chaque sortie, et le vendredi 6 août, lors d’une émergente massive de Sedges les gros poissons sont dehors !! Malheureusement ce jour là, je perdrai un magnifique poisson après un long combat, et une très longue attente avant le gobage surtout … mais la traque des gros poissons est souvent faite de déceptions.

Grosse truite Dordogne : 62 cm

 

Le lendemain j’ai une intuition, il faut qu’on y retourne !!

Apres avoir décidé mon ami Pat87, non sans mal, de retourner sur la Dordogne ce 7 août 2021 malgré les conditions météo désastreuses … C’est parti, nous voici sur le même spot que la veille, l’attente commence et il ne se passe pas grand chose entre 10h du matin et 20h où Patrick met une jolie truite à l’épuisette enfin !!  Tu vois on n’est pas venu pour rien …

Puis calme plat, c’est humide venteux, il commence à faire froid, il est 21h, quelques sedges se décident à sortir, et enfin un joli poisson se met à table.

Je n’arrive pas à faire monter ce poisson … il reste 30minutes de pêche, Pat jette l’éponge, direction la voiture … Pour ma part je ne lâche rien jusqu’à la fin !!

Je change de mouche une dernière fois une émergente de sedge ZC13, montage préféré de mes amis béarnais et j’observe.

Sedge ZC13

Soudain ce ne sont pas mes yeux, mais mes oreilles qui sont mises en alerte par un bruit d’aspiration à la surface, un son incroyable digne d’une énorme carpe gobant un morceau de pain !

Le temps de tourner la tête j’aperçois la fin du rond.

Gros ombre Balkans

La lumière commence à être basse et je ne vois pas très bien où je pose ma mouche.

Je m’accroupis pour mieux voir, ça y est, j’y suis, je laisse dériver, j’arrive sur la zone et là : Le même bruit de gobage hallucinant retentit dans la pénombre…

Je retarde un peu mon ferrage, pendu !! Le poisson colle le fond impossible de le bouger, pas de gros départ il reste là devant moi collé au fond, j’ai même un doute !! Est ce bien une truite ?? En m’approchant un peu plus prés, d’un coup comme si elle prenait conscience quelle était au bout de ma ligne, le combat démarre, je ne suis pas rassuré… je suis en 14.8 sur un spot encombré, et il y a de l’eau, ce n’est pas gagné …

Elle revient, repart toujours en tenant le fond , je me suis avancé dans la rivière pour la suivre quand soudain, elle se dirige vers la bordure je la rejoins, elle est dans mes pieds toujours plaqué au fond dans environ 1.20m de profondeur, elle fait deux fois le tour de mes jambes … L’adrénaline est à son comble, si tu me refais le coup une troisième fois !! Je mets l’épuisette dans l’eau, elle redescend vers moi j’anticipe, je descends le filet le long de mon corps bras dans l’eau, elle arrive, elle va esquiver… je sens un boom, je relève l’épuisette elle est au fond énorme !!  Une truite incroyable.

Grosse truite Dordogne : 67 cm

Aussitôt, j’appelle mon pote Pat qui me rejoint immédiatement.  On mesure 67 cm je suis aux anges !! 3 photos et elle rejoindra son élément… merci pour ce moment incroyable.

Grosse truite Dordogne : 67 cm

Le mental est un allié de choix dans la traque des gros poissons ainsi que l’habitude de combattre des gros poissons, ce que j’ai la chance de pouvoir faire plusieurs semaines par an sur les rivières des Balkans.

Grosse truite Dordogne : 67 cm

Relâchez vos rêves

Vincent

 

Dans le même thème

Montage Mouche 25 janvier 2016

Fiche de montage : Pheasant tail

Montage Mouche 16 octobre 2016

Fiche de montage : Nymphe faisan rouge

Montage Mouche 16 avril 2016

Fiche de montage : Mouche de mai

Montage Mouche 21 novembre 2016

Test matériel : Para Post Wing – Mouches Bailly

Forum