Test matériel montage

Laser Fly Fishing : Des résines UV made in France

22 mars 2020

Jean-Louis qui faisait des démos au salon de Muret m’a « appâté »  en me disant que la résine qu’il utilisait pour monter ses nymphes était « made in France ».

J’ai pris contact avec Stéphane de pechemouchefly pour en savoir un peu plus.

Gobages.com : Bonjour Stéphane est-ce que tu peux te présenter pour les Gobnautes ?

Pechemouchefly : Bonjour Patrick,

j’ai 49 ans et j’habite Riorges dans la Loire. Je pêche à la mouche depuis l’âge de mes 20 ans.

J’ai créé, une première enseigne en 2011, Pêchemouchefly ( vente de matériels de pêche à la mouche sur internet).

Et une deuxième enseigne en 2018, Laser Flyfishing.

Mon but était de vivre de ma passion (ce qui fût compliqué les premières années et est devenue une réalité maintenant).

Gobages.com : A Muret, Jean-Louis et Nico m’ont parlé des résines 100 % françaises que tu commercialises. Peux-tu nous en dire un peu plus sur ce produit ?

Pechemouchefly : Le produit est né d’une longue réflexion. Je cherchais à créer un nouveau produit Made in France sur le marché de la pêche à la mouche.

Ayant travaillé pendant 20 ans dans la fabrication de peinture et vernis industriel chez mon papa, l’idée d’innover sur une nouvelle résine UV me semblait réalisable.

Je me suis entouré de fournisseurs français que j’avais à l’époque, plus quelques nouveaux.

Après plusieurs tests , j’ai décidé de me lancer et de créer Laser Flyfishing en novembre 2018.

J’ai commencé par des couleurs de base. Petit à petit,  j’ai élargi la palette de couleurs (12 couleurs + 3 métallisées + 1 résine Clear + 1 résine Thick)

Je continue mes recherches pour de nouvelles couleurs pour 2021.

Mes produits sont fabriqués et conditionnés par mes soins (toutes les formules ont été élaborés par mes soins avec un cahier des charges bien précis).

Mes résines uv Laser sont distribuées dans 9 pays dont 6 distributeurs français.

Gobages.com : J’ai vu qu’il y a des résines de couleur. Quelles utilisations peut-on faire de ces résines ?

Pechemouchefly : Avec les résines de couleurs, la création revient en force pour la fabrication de nymphes et de perdigones. Votre imagination fera le reste car il n’y a pas de limite, de plus toutes les couleurs sont missibles entre elles.

Pour les  nymphes je conseillerai la Clear ; Elle a une viscosité parfaite pour une finition  sans surcharge de résine UV sur votre nymphe. Elle vous permettra de réaliser de toutes petites nymphes H20 sans problème.

Pour tout ce qui est gammares et têtes de streamers  je conseillerais la résine Thick qui a une viscosité  8 fois supérieure à la Clear.

Gobages.com : Est-ce que tu pourrais nous donner 2 ou 3 modèles que tu utilises ?

 

Pechemouchefly : Vous donner des exemples de mouches c’est plutôt compliqué  mais  j’ai une mouche favorite que j’utilise sur des parcours où les truites sont éduquées, que j’ai surnommée la blanche. Je t’envoie quelques photos.

Gobages.com : Je te laisse carte blanche si tu veux ajouter quoi que ce soit

Pechemouchefly : Je démontre que dans le milieu de la pêche à la mouche ou d’autres techniques de pêche le « MADE IN FRANCE »  peux être réalisable avec de l’envie.

Plus personnel , une pensée et de grands remerciements à mon papa qui m’a transmis son savoir et ses connaissances dans plein de domaines qui me servent  maintenant chaque jour.

Conclusion Patrick :

J’ai commencé à monter quelques nymphes. Je suis très surpris effectivement de la vitesse à laquelle la résine durcit sans rester poisseuse.

J’ai fait tester à quelques copains qui ont eu le même ressenti que moi.

Je tiens à adresser un grand merci à Stéphane qui m’a fait passer des échantillons de résines et qui a ouvert grand ses boîtes à mouches 😉 .

Des fiches et vidéos de montage viendront compléter cet article, car, comme le dit Stéphane, les possibilités de création sont infinies.

Patrick

Ailleurs dans le site